La NASA pourrait se retirer du projet ExoMars

first_imgLa NASA pourrait se retirer du projet ExoMarsD’après la BBC, la NASA songerait à se retirer du projet ExoMars. Un projet qui vise à envoyer plusieurs sondes vers la planète Mars afin d’étudier sa composition atmosphérique.Si l’agence spatiale russe vient tout juste de clore le difficile épisode de la sonde Phobos-Grunt, ceci ne l’empêche pas de poursuivre ces projets d’exploration martienne, mais pas toute seule. En effet, l’Agence spatiale européenne (ESA) et la NASA ont mis au point un projet baptisé ExoMars qui vise à envoyer plusieurs sondes vers la planète Rouge. Une mission à laquelle Roskosmos compte bien participer.À lire aussiBoisson, météorite et Facebook, les actus sciences que vous devez connaître ce 5 septembreMais aujourd’hui, la chaine britannique BBC a révélé que la NASA envisagerait de se retirer du programme européen qui prévoit notamment l’envoi de la sonde Mars Trace Gas Orbiter qui s’attachera à faire l’étude de la composition de l’atmosphère martienne. Il y a peu, la réalisation du projet a déjà été remise en question après que la NASA, qui devait lancer cette sonde au moyen d’un lanceur Atlas V, a renoncé à ce tir en 2011, faute de financement. Un évènement qui a poussé Roskosmos a proposé de fournir une fusée-porteuse lourde Proton pour la mission ExoMars en échange de sa participation. Ainsi, une source au sein de l’industrie spatiale russe a indiqué à RIA Novosti que Roskosmos et l’ESA menaient des négociations sur l’éventuelle participation de Moscou à ce programme. Les parties ont déjà préparé un projet d’accord ad hoc qui sera bientôt soumis à l’approbation des autorités. Quant au retrait des Etats-Unis, les experts estiment que celui-ci serait lié à la hausse des dépenses occasionnées par le projet de télescope spatial James Webb, successeur du Hubble.Le 7 février 2012 à 20:20 • Maxime Lambertlast_img read more